Concepts de bien-être

Le bien-être est un résultat positif qui est significatif pour les gens et pour de nombreux secteurs de la société, car il nous dit que les gens perçoivent que leur vie va bien. De bonnes conditions de vie (par exemple, logement, emploi) sont essentielles au bien-être et aussi pour leMaintient à domicile . Le suivi de ces conditions est important pour la politique publique. Cependant, de nombreux indicateurs qui mesurent les conditions de vie ne parviennent pas à mesurer ce que les gens pensent et ressentent de leur vie, tels que la qualité de leurs relations, leurs émotions positives et leur résilience, la réalisation de leur potentiel ou leur satisfaction globale à l’égard de la vie, c’est-à-dire leur «Bien-être».

Le bien-être comprend généralement des jugements globaux de la satisfaction à l’égard de la vie et des sentiments allant de la dépression à la joie

Pourquoi le bien-être est-il utile pour la santé publique?
Le bien-être intègre la santé mentale (esprit) et la santé physique (corps), ce qui se traduit par des approches plus holistiques de la prévention des maladies et de la promotion de la santé.
Le bien-être est une mesure valable des résultats démographiques au-delà de la morbidité, de la mortalité et de la situation économique qui nous indique comment les gens perçoivent leur vie selon leur propre perspective.


Le bien-être est un résultat significatif pour le public.
Les progrès de la psychologie, des neurosciences et de la théorie de la mesure suggèrent que le bien-être peut être mesuré avec un certain degré de précision.
Les résultats d’études transversales, longitudinales et expérimentales constatent que le bien-être est associé à:

Santé auto-perçue.
Longévité.
Comportements sains.
Maladie mentale et physique.
Connectivité sociale.
Productivité.

Facteurs de l’environnement physique et social.
Le bien-être peut fournir une mesure commune qui peut aider les décideurs à façonner et à comparer les effets des différentes politiques (par exemple, la perte d’espaces verts pourrait avoir un impact sur le bien-être plus que le développement commercial d’une zone) .
La mesure, le suivi et la promotion du bien-être peuvent être utiles à de multiples parties prenantes impliquées dans la prévention des maladies et la promotion de la santé.
Le bien-être est associé à de nombreux avantages liés à la santé, au travail, à la famille et à l’économie. Par exemple, des niveaux de bien-être plus élevés sont associés à une diminution du risque de maladie, de maladie et de blessure; meilleur fonctionnement immunitaire; récupération plus rapide; et une longévité accrue. Les personnes ayant un niveau élevé de bien-être sont plus productives au travail et sont plus susceptibles de contribuer à leur communauté.

Des recherches antérieures confirment l’idée que la composante affect négative du bien-être est fortement associée au névrosisme et que la composante affect positive a une association similaire avec l’extraversion. Cette recherche soutient également l’idée que les émotions positives – composantes centrales du bien -être – ne sont pas simplement l’opposé des émotions négatives, mais sont des dimensions indépendantes de la santé mentale qui peuvent et doivent être encouragées. Bien qu’une proportion substantielle de la variance du bien-être puisse être attribuée à des facteurs héréditaires. Les facteurs environnementaux jouent un rôle tout aussi sinon plus important.

Si vous avez aimé cet article, cliquez ici pour en voir d’autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code